Rangoun, Myanmar

Immeubles de Rangoun, Myanmar

Sur une terrasse, Rangoun, MyanmarLe Myanmar ne faisait pas partie du plan original, mais disposant de temps supplémentaire, nous l’avons ajouté à la liste de nos destinations car c’est un endroit apparemment unique, mais qui depuis son ouverture récente, de métamorphose rapidement. Il a aussi la réputation d’être facile à voyager et agréable, ce qui nous changera des derniers mois. Au programme donc, ralentir le rythme et visiter quelques endroits bien positionnés sur le circuit touristique du Myanmar en débutant par Rangoun, la capitale économique (détrônée de son rôle politique en 2006 au profit de Naypyidaw, trou perdu en plein milieu du pays [la junte avait le goût d’un petit renouveau]). La première chose que nous y avons fait a été d’aller se poser sur la terrasse d’une rue du quartier chinois où s’enchaînaient restaurants de bar-be-cue et où la bière coulait à flot pour 0.80$ le verre. Après autant de jours dans un pays sec (le Bangladesh) et autant de mois dans un pays où l’alcool est tabou, nous retrouver dans un endroit festif et décontracté nous a rempli d’excitation. Sans compter la cuisine, où nous avions définitivement quitté le territoire du sous-continent indien pour entrer dans toute la variété de formes et de saveurs de la gastronomie asiatique. Dois-je aussi mentionner que c’est propre, ordonné et que le trafic ne manque pas de vous tuer à chaque traversée de la rue?

Comptoir BBQ, Rangoun, Myanmar

Pagode de Shwedagon, Rangoun, Myanmar
Complètement subjuguée par la beauté de l’endroit…

La première journée, nous n’avons visité que le complexe de Shwedagon, une immense pagode dorée entourée d’une multitude de plus petits temples. Le bouddhisme birman ne faisant pas dans la sobriété, l’entièreté du lieu était décorée comme nous l’avions rarement vu. Avec la quantité de pèlerins se trouvant sur place et la lumière tombante, il y régnait une ambiance dont nous avons eu beaucoup de difficulté à nous extirper.

 

Pagode de Shwedagon, Rangoun, Myanmar Pagode de Shwedagon, Rangoun, Myanmar

Pagode de Shwedagon, Rangoun, Myanmar
Pour les incrédules, la pagode est réellement plaquée or

Lac Inya, Rangoun, MyanmarLe lendemain, programme un peu plus sportif avec plus d’une vingtaine de kilomètres de marche pour aller faire le tour du lac Inya. Le centre-ville de Rangoun est vivant et intéressant, mais nous n’en dirions pas autant des quartiers alentours, pour la plupart constitués de grandes avenues bordées de bâtiments commerciaux, gouvernementaux et de manoirs tous clôturés; bref, une urbanisation qui transpire le passé autocratique du pays. En soirée, repas dans un marché de nuit, ces cours d’alimentation à ciel ouvert où à peu de frais l’on peut se restaurer d’une énorme variété de mets. D’ailleurs, ce principe de petits restaurants improvisés, les Birmans l’ont merveilleusement intégré à leur paysage urbain. Encore plus qu’ailleurs en Asie (dans mes souvenirs), les stands de bouffe sont légions et sur virtuellement chaque coin de rue du centre-ville se dressent quelques tables et chaises de plastique avec une cuisine improvisée servant nouilles, soupes ou riz.

Repas dans une cuisine de rue, Rangoun, Myanmar

Immeuble de Rangoun, Myanmar
Par endroits, Rangoun a tout l’aide d’une ville moderne, en général par contre, c’est plutôt dilapidé

Ne serait-ce que pour la nourriture, nos premières impressions du Myanmar seraient déjà hautement positives, mais en plus, les gens y sont sympathiques, les prix bas et l’ambiance à notre goût. Parfait comme avant-dernière destination. Après trois nuits, nous devions quitter Rangoun pour Mandalay, ancienne capitale. Nous nous y serions volontiers éternisés, mais allions y repasser à notre sortie du pays.

Grande roue sur le lac Inya, Rangoun, Myanmar
Les grandes roues ont un je ne sais quoi de lugubre

2 Replies to “Rangoun, Myanmar”

  1. Superbes photos et bon récit, ce qui me rappelle avec bonheur notre séjour dans ce pays unique. Profitez -en bien.
    A plus
    Paul 🙂🙂🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *