D’Europe vers l’Asie Centrale – Partie 3 (le Pamir)

Demain débutera la troisième partie de notre périple, soit la route du Pamir. Officiellement la M41, elle est la deuxième route la plus élevée du monde et sa traversée prend plusieurs jours. Partant d’Osh au Kirghizistan et se rendant jusqu’à Mazar-e-Sharif en Afghanistan, elle est un lien commercial important entre la Chine et l’Asie Centrale. Nous l’emprunterons depuis Osh jusqu’à Dushanbe, capitale du Tadjikistan.

Pendant ce périple, pas d’internet et nous allons autant que possible tenter de vivre en autarcie sans toutefois s’empêcher d’acheter des biens dans les villages que nous passerons. Nous traversons des cols à plus de 5000 mètres par des températures oscillant autour du 0. À en juger par les photos et les dires de voyageurs l’ayant emprunté, les paysages y seront exceptionnels.

À l’origine, j’avais investigué cette route à l’été 2015 afin de la traverser à moto. Ne disposant pas de suffisamment de temps pour me rendre sur place, me donner les quelques jours d’acclimatation à l’altitude nécessaires et prévoir du temps pour gérer les impondérables, j’avais rangé ce projet dans le tiroir “rêves”. Un peu plus de deux ans plus tard, m’y voilà en compagnie d’Audrey.

On se revoit de l’autre côté!

Cliquez pour plus de détails

 

5 thoughts on “D’Europe vers l’Asie Centrale – Partie 3 (le Pamir)

  1. Bravo. Tout est prêt. Ce sera maintenant le silence radio.

    À vous lire plus tard avec plein de belles choses à nous raconter.

    Louis

  2. On a l’impression des communications entrecoupées avec Apollo faisant le tour de la lune…
    Ramenez-nous de belles photos de la “face cachée”…

    Jean x x

  3. Je viens de remonter le fil de vos aventures. Déjà 12 jours de silence radio… je sens qu’Antoine va avoir encore des choses à raconter… La méga bisette !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *