Thanjavur, Inde

Le bus de nuit, ça suffit pour un temps. Histoire de couper la route jusqu’à Pondichéry en deux, Audrey à proposé un passage par Thanjavur, autre ville de l’état du Tamil Nadu célèbre pour … son temple.

Aussitôt sur place, nous avons rapidement déposé nos affaires puis nous sommes dirigés vers le temple, car le jour tombait et le soleil en allait bientôt être à ses dernières lueurs. Situé dans une grande cour ouverte et bien plus sobre que celui de Madurai, le temple de Brihadishwara n’en était pas moins imposant et spectaculaire. D’entre les deux c’est celui que nous avons préféré. D’une part car mieux entretenu, mais aussi dans sa disposition et il faut se le dire, son bien plus faible achalandage.
Audrey avec son fan club

Comme à l’habitude lorsque nous visitons des lieux publics, il nous a fallu satisfaire notre fan club indien. Un peu plus tard, alors qu’Audrey et moi étions assis pour prendre une photo longue exposition du temple. Quelques uns d’entre eux avec qui nous avions pris des selfies un peu plus rappliquent et viennent s’asseoir à nos côtés pour engager la conversation et faire connaissance. Au moyen d’un anglais rudimentaire, nous avons compris qu’il venait de Coimbatore, qu’il était imprimeur et qu’il était marié depuis 8 ans avec sa femme qui elle, s’occupait du foyer. Bien malheureusement, toujours pas de progéniture. Ce couple, qui devait avoir notre âge, s’est montré très curieux et pendant une bonne demi-heure, les avons entretenus de choses simples comme nos familles, le climat, notre voyage, etc. Les Indiens, quand ils n’essaient pas de nous vendre un truc, sont très sympathiques. L’Inde est un pays si vaste et si populeux que bien que très visité, nous nous retrouvons souvent à être les seuls occidentaux dans le décor.

 
Audrey et moi avons depuis longtemps développé l’habitude de ce genre de petites conversations. L’expérience n’est jamais très enrichissante pour nous au niveau personnel, mais nous ne perdons jamais de vue que nous sommes ici invités chez eux. Nous allons peut-être croiser des millions d’Indiens, eux ne verront certainement que quelques touristes dans leur vie, alors il est important de se montrer ouverts, aimables et respectueux.
 
Sortis du temple, il faisait faim et soif alors suite à bien bon repas végétarien (le sud est surtout végé) agrémenté de pâtisseries indiennes comme dessert, nous avons déambulés dans la ville en quête d’un débit de boisson. L’alcool est très réglementé dans l’état du Tamil Nadu et entre des bars d’hôtel très coûteux ou les dispensaires gouvernementaux super louches, il existe peu d’alternatives. Hier à Madurai, nous nous étions rabattus sur cette dernière option et avions été relativement surpris d’y trouver une terrasse animée mais contenue où la populace (entièrement masculine) savourait sa bière accompagnée de salade de fruit (j’ai tenté la chose, ce n’est pas une découverte). À Thanjavur, rien de tel, pendant qu’Audrey attendait dans la rue, j’ai pénétrer dans l’enceinte faisant office de bar pour y trouver une centaine de mecs bourrés autour de tables jonchées de déchets, pour ne pas parler du sol et de la forte odeur d’urine. Dois-je ajouté qu’il ne s’y trouvait aucune demoiselle? En retrouvant Audrey, je lui ai indiqué qu’il valait mieux passer cette fois et aller dans un bar aseptisé d’hôtel. Ma tolérance pour le risque est plutôt élevée alors quand la petite voix me dit que c’est dangereux, je l’écoute. Est-ce qu’il nous serait arrivé quelque chose? Certainement pas, les Indiens sont assez respectueux et il est sûr que si un d’entre eux avait franchi une ligne, il se serait fait casser la gueule par les autres. Ce qui se serait définitivement passé cependant, c’est vingt gars désinhibés et très avenants voulant faire connaissance avec nous. Rencontrer les locaux dans la convivialité d’un temple ou d’un restaurant, n’importe quand. Là? Non.
Trouvez la blanche

2 Replies to “Thanjavur, Inde”

  1. Andrée et moi aimons beaucoup vos articles, on découvre les pays que vous visitez. C’est très enrichissant pour nous. Nous sommes revenus de voyage vendredi après avoir passé 5 semaines à Honolulu (Waikiki). Le même Condo que tu as vu en janvier 2014.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *