Baïkonour, Kazakhstan – Aralsk, Kazakhstan

  • Date: 13 septembre
  • Départ: 13h00
  • Arrivée: 19h30
  • Température: soleil
  • Route: route d’excellente qualité puis gravier

Cliquez pour plus de détails

 

Après une telle nuit, le réveil a été plutôt tardif. Celui de Sven et sa copine aussi d’ailleurs, qui avait roulé plus de 1000 kilomètres à moto pour se rendre à temps au site du décollage. D’ailleurs, pendant qu’Aurélien et Audrey roupillaient encore, j’ai marché le kilomètre qui le séparait de nous pour aller le saluer et lui conter notre histoire. Ce jour là, nous n’avions pas grand route à parcourir. Aralsk, notre destination, était la ville principale de la mer d’Aral, un énorme lac salé aujourd’hui presque disparu alors que tous ses affluents ont été redirigés pour alimenter les cultures de coton en Ouzbékistan.

De nos jours, Aralsk n’est plus au bord de l’eau. Ce dernier se situe à un bon 20 kilomètres. Arrivés en ville, nous avons donc convenu que plutôt que coucher là, nous allions tenter de nous rendre le plus loin possible sur l’un des petits chemins menant à l’eau. Malheureusement, nous avons été contraint de faire demi tour car ce dernier s’est avéré beaucoup trop sableux pour une moto. L’option B, une route de gravier, s’est montrée beaucoup plus practicable et nous l’avons suivi jusqu’au coucher du soleil.

Le camp installé, nous avons tous les cinq bu des bières en nous contant de bonnes histoires, à commencer par celle de la veille…

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *