Tour du Nord du Québec et de l’Ontario – Jour 6 (Rouyn-Noranda à Sudbury)

Tour du Nord du Québec et de l’Ontario – Jour 6 (Rouyn-Noranda à Sudbury)

Au réveil, 6 degrés et la même pluie intermittente que la veille. On m’avait dit que le Témiscamingue était réellement une belle région. Verdoyante, agricole et vallonnée, je n’en aurait pas trop profité vu la météo.

Dans un restaurant de Ville-Marie, j’ai fait la conversation à un client également motocycliste et celui-ci m’a amplement vanté la Baie Géorgienne, l’île Manitoulin et les régions au Nord de Toronto. Réalisant que je disposais d’encore amplement de temps dans mon horaire, j’ai pris la décision d’y réorienter mon voyage.

Tour du Nord du Québec et de l’Ontario – Jour 6 (Rouyn-Noranda à Sudbury)
North Bay

Vers la fin de la journée, le froid était toujours présent, mais la pluie a cessé et le bleu du ciel a commencé à timidement se montrer le nez au travers des nuages.

Usé par le froid, je me suis installé dans un hôtel du centre-ville de Sudbury. Avant d’y arriver, j’ai quand même fait une petite excursion pour aller admirer l’Inco Superstack, une cheminée de 381m de haut (battue par une centrale au charbon du Kazakhstan) en voie d’être démolie. Avant la construction de la tour du CN, c’était la plus haute structure au Canada.  La paysage alentours rappelait celui des abords de Baku en Azerbaïdjan: pollué à l’os. Fait intéressant, la cheminée a été bâtie de manière à mieux disperser les fumées de dioxyde de souffre dans le paysage et réduire les niveaux absurdes de pollution autour de la ville; certains diront que l’on a échangé de la pollution environnementale pour de la pollution visuelle. Ce truc est tout de même visible au delà de 10 km avant d’arriver en ville. Autre fait d’intérêt, durant sa construction, une tornade F3 a frappé Sudbury alors que des travailleurs étaient au sommet. La structure s’est mise à osciller mais sans dégâts. Ces mecs ont dû avoir la peur de leur vie.

Inco Superstack
Inco Superstack

2 Replies to “Tour du Nord du Québec et de l’Ontario – Jour 6 (Rouyn-Noranda à Sudbury)”

  1. Comme tu changes ton trajet et que tu passes pas la Baie Georgienne, tu devais faire un arrêt au camp Celtic pour te remémorer quelques souvenirs car Catherine, Alexandre et toi aviez séjourné un mois en juillet 1999 quand nous sommes rentrés de la France.

  2. Cher Antoine
    Il n’y a que toi pour nous entraîner dans tes aventures comme si on etait assis dans ta voiture au Kazakhstan où se trimballant sur ta moto bmw à Sudbury sans la pluie et les brûlots en moins. 😂
    C’est toujours un plaisir de lire ton blog si instructif quelque soit où tu te trouves dans le monde.
    Profites bien de ces moments durement mérités.
    Meilleures salutations de Marc aussi
    Nicole xx

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *